D’origine bavaroise mais
bien adapté à l’unicité de la
Colombie-Britannique

Stefan Tobler naquit dans la petite ville de Dinkelscherben en Allemagne et apprit les rudiments de la bière à bas âge. Durant son enfance, ses parents étaient propriétaires de plusieurs restaurants et bars de la région mais étaient à l’affût de nouvelles occasions d’affaires. À leur arrivée au Canada, le père de Stefan, Jakob Tobler et un ami de la famille, Buko van Krosigk, ont été déçus du manque de qualité des bières commerciales disponibles. Convaincus qu’ils pourraient faire mieux, ils commencèrent eux-mêmes à brasser. Même s’ils n’avaient aucune expérience de brassage, ils achetèrent une vieille usine d’emballage de fruits à Vernon et la transformèrent en usine de brassage artisanale des plus modernes. Un peu plus tard, un autre membre de la famille convainquit Raimund Kalinowsky de quitter l’Allemagne pour aller les rejoindre et devenir le premier maître brasseur de la brasserie Okanagan Spring.

Au début, Stefan donnait un coup de main aussitôt qu’il en avait l’occasion. Il nettoyait les pièces en acier inoxydable dans le sous-sol et participa à l’implantation de la première ligne d’emballage de la brasserie. Étant donné qu’il avait une formation d’électricien, on faisait souvent appel à lui pour réparer des pièces d’équipement. La popularité de la brasserie devint si importante que Raimund ne fut bientôt plus en mesure de s’occuper seul du processus de brassage. Il devait trouver un apprenti pour l’aider à gérer la demande croissante de ses produits. Stefan était le choix évident car il possédait déjà de très grandes connaissances techniques. Il débuta donc son apprentissage avec Raimund.

Au cours des années suivantes, ils travaillèrent en étroite collaboration. Stefan prit rapidement goût à sa nouvelle profession et s’inscrivit dans une école de brassage à Ulm en Allemagne afin d’approfondir ses connaissances. Plus tard cette année-là, Raimund retourna en Allemagne et Stefan fut officiellement nommé maître brasseur à la fin de ses études. Pas plus tard qu’un an après avoir pris les rennes, Stefan créa en 1989 sa toute première recette: Pale Ale Extra Spéciale. Aujourd’hui, elle est tout simplement appelée Pale Ale mais demeure une de nos bières les plus populaires.

Depuis ce jour, beaucoup de changements se sont produits à la brasserie. Étonnamment, le processus, lui, demeure le même. Bien sûr, avec la taille de l’usine aujourd’hui ne permet plus à Stefan de tout faire seul. Il s’est entouré d’une équipe chevronnée, dont son propre apprenti, Brad Wright, qui s’assure avec lui de conserver, dans chaque goutte brassée à Okanagan Spring, l’esprit de la pinte originale dégustée le 31 décembre 1985.


Close
Close
Close